Harris Interactive
News


Les préférences des Français et des sympathisants de Droite pour la présidence de l’UMP et la primaire en vue de l’élection présidentielle de 2017

Etude Harris Interactive pour LCP

Enquête réalisée en ligne du 28 au 30 mai 2014. Echantillon de 1 471 personnes représentatif de la population française âgée d’au moins 18 ans, à partir de l’access panel Harris Interactive. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région d’habitation de l’interviewé(e).


Paris, le 5 juin 2014 - A la demande de LCP, Harris Interactive a réalisé une enquête auprès des Français afin de déterminer quelle personnalité ils aimeraient voir prendre la tête de l’UMP et représenter la Droite lors de l’élection présidentielle de 2017. Alors que Jean-François Copé a annoncé qu’il quitterait ses fonctions de Président de l’UMP le 15 juin prochain, il s’agissait d’identifier la personnalité la mieux à même de lui succéder selon les Français et les sympathisants de Droite. Et également de mettre en exergue la personnalité la mieux placée aux yeux des répondants pour représenter l’UMP à la prochaine élection présidentielle dans l’hypothèse de l’organisation d’une primaire.


Que retenir de cette enquête ?


  • Si les préférences exprimées ne se focalisent pas sur une personne, Alain Juppé apparaît néanmoins comme la personnalité que les Français (20%) et a fortiori les sympathisants UMP (31%) aimeraient le plus aujourd’hui voir prendre la tête de l’UMP.

  • Lorsqu’il est question non plus de diriger l’UMP mais de représenter la formation politique dans le cadre de la future élection présidentielle de 2017, les préférences sont encore moins tranchées : en effet, les Français indiquent en priorité souhaiter que soit désigné à l’issue d’une primaire ouverte à Droite Alain Juppé (21%), tandis que les sympathisants de Droite (32%) mais surtout les sympathisants de l’UMP (49%) s’expriment davantage en faveur de Nicolas Sarkozy. Toutefois, notons que Nicolas Sarkozy perd depuis octobre dernier respectivement 18 et 15 points au sein de ces deux catégories, Alain Juppé apparaissant comme le « challenger » profitant le plus de cet affaiblissement de l’ancien Président de la République (+7 points dans les deux cas).



En savoir plus :

 

 

 
Sondages Publiés
News
Evènements
Interviews
  
CODE DEONTOLOGIQUEDEMO EN LIGNEGAGNANTSPLAN DU SITERECRUTEMENTEVENEMENTS

©2014 Harris Interactive