Harris Interactive
News


Intention de vote présidentielle premier tour : Marine Le Pen 23%, Nicolas Sarkozy et Martine Aubry 21%

Sondage Harris Interactive pour Le Parisien / Aujourd’hui-en-France



Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive du 28 février au 3 mars 2011. Echantillon de 1618 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération et vote au premier tour de l’élection présidentielle de 2007.


A la demande du Parisien/Aujourd’hui-en-France, Harris Interactive a interrogé un échantillon représentatif de Français inscrits sur les listes électorales. Il s’agissait de procéder à une intention de vote pour le premier tour de l’élection présidentielle.


Se pose souvent la question du choix des personnalités à tester dans le cadre d’une intention de vote en l’absence de connaissance des candidats déclarés. Le parti pris retenu, cette fois, était de tester les principaux responsables des partis et formations politiques. Ainsi Martine Aubry, représente dans cette vague d’enquête, le Parti Socialiste.


Cette intention de vote a été réalisée dans un contexte d’actualité politique nationale et internationale dense : démission de Michèle Alliot-Marie, intervention télévisée de Nicolas Sarkozy, lancement du débat sur l’Islam, discours de Nicolas Sarkozy au Puy-en-Velay, démission du premier ministre Tunisien, affrontements en Libye et importants départs de Libyens vers la Tunisie.


Ces événements au sud de la Méditerranée ont été relativement anxiogènes pour les Français : interrogés sur les sentiments provoqués chez eux par ces événements, davantage de Français déclarent ressentir de l’inquiétude (69%) que de la joie (48%).1 Dans ce contexte, la démission de Michèle Alliot-Marie, bien que souhaitée par une majorité de Français2 , ne rassurait pas sur la position de la France dans le monde.


Cette semaine a vu Marine Le Pen fortement présente dans les médias. Sa capacité à « nommer » les problèmes des Français a semblé entrer, pour partie, en résonnance avec leurs inquiétudes. Déjà, au moment de son accession à la tête du Front National, nous avions pu mettre à jour des traits d’image relativement structurés3 : une personnalité ne suscitant pas de rejet massif, une reconnaissance de sa capacité à pouvoir identifier les difficultés, un soutien massif des sympathisants d’extrême-droite et une forte majorité des sympathisants de Droite considérant, notamment, qu’elle comprend bien les préoccupations des Français.


L’intention de vote, réalisée à 14 mois de l’élection présidentielle, montre que l’ordre d’arrivée au premier tour est, moins que jamais, garanti. Marine Le Pen est créditée de 23% des intentions de vote. Elle devance Nicolas Sarkozy et Martine Aubry, recueillant chacun 21% des déclarations de vote. Si l’élection avait lieu dimanche prochain, et si la configuration électorale était celle soumise aux interviewés, aucun des autres candidats ne serait susceptible de dépasser les 10%. Cette intention de vote, absolument pas prédictive, reflète le climat actuel en France doublé de l’attrait manifeste ressenti à l’égard de la Présidente du Front National.


Dans le détail, on observe que Marine Le Pen recueille 30% des intentions de vote des catégories populaires et que, politiquement, la quasi-totalité des électeurs de son père en 2007 (95%) indiquent qu’ils voteraient pour elle, tout comme 21% des personnes ayant accordé leur suffrages à Nicolas Sarkozy (au premier tour), 6% de ceux ayant voté pour Ségolène Royal et 9% des électeurs d’Olivier Besancenot. De même, parmi les personnes se déclarant actuellement sympathisantes de l’UMP, 14% affirment qu’elles voteraient pour la candidate frontiste.


On a pu assister au cours des dernières semaines à une très forte montée de Marine Le Pen dans les différentes enquêtes d’opinion. Celle-ci s’est accompagnée d’une nette croissante des intentions de vote en sa faveur. Jusqu’à présent le vote Marine Le Pen s’accompagnait d’un avertissement. En mobilisant le vote Frontiste, un certain nombre d’électeurs souhaitaient adresser un message aux « partis de gouvernement » sans pour autant souhaiter voir le représentant de cette formation politique accéder aux responsabilités. Si l’élection avait lieu aujourd’hui, Marine Le Pen pourrait légitimement espérer se trouver au second tour. Il sera intéressant de voir si, après avoir pris connaissance des résultats de cette enquête, les Français exprimant une intention de vote en faveur de la candidate d’extrême-droite maintiennent et confirment leurs intentions.


1 Sondage Harris Interactive pour RTL et Le Parisien - 1er mars 2011. Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive les 24 et 25 février 2011. Echantillon de 868 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération.

2 Sondage Harris Interactive pour Le Parisien / Aujourd’hui en France – 20 février 2011. Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive les 16 et 17 février 2011. Echantillon de 1051 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération.

3 Sondage Harris Interactive pour LCP dans le cadre de l’émission Politique-Matin – 27 janvier 2011. Enquête réalisée en ligne par l'institut Harris Interactive les 25 et 26 janvier 2011. Echantillon de 1 015 individus issus de l’access panel Harris Interactive, représentatifs de la population française âgée de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliquée aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle de l’interviewé et taille d’agglomération


En savoir plus :

 

 

 
Sondages Publiés
News
Evènements
Interviews
  
CODE DEONTOLOGIQUEDEMO EN LIGNEGAGNANTSPLAN DU SITERECRUTEMENTEVENEMENTS

©2014 Harris Interactive Inc. All rights reserved.